La Champagne au patrimoine mondial de l'Unesco

La Champagne au patrimoine mondial de l'Unesco

C'est une petite révolution qui commence à s'imposer en Champagne. Depuis quelques années, des vignerons et des maisons de champagne commencent à proposer des champagnes dits de terroir. L'objectif bien sur, est de jouer sur l'infinie variété des sols et des sous-sols pour permettre aux vinificateurs d'assembler les trois composantes majeures (climat, sol,relief) pour créer chaque année une nouvelle partition.

Cette démarche est à rapprocher avec le dossier monté en 2012 pour faire accéder la Champagne à la liste du patrimoine mondial de l'Humanité de l'UNESCO. C'est chose faite depuis cet été (5 juillet 2015) où les coteaux, maisons et caves de champagnes (nom du dossier) ont été reçus avec honneur. 3 points centraux ont été définis : 

  1. les coteaux parmi les plus anciennement viticoles notamment près de la ville d'Aÿ (notre photo a été fournie par la maison Gosset)
  2. les ensembles architecturaux et urbains des maisons de champagne situés sur la colline Saint Nicaise à Reims et sur l'avenue de Champagne à Epernay
  3. le réseau de caves et de crayères (370 sont recensées créant un réseau près de 150 km sous terre)

Actuellement, des actions sont engagées sur 3 points par l'association afin de permettre de devenir les vitrines en matière d’aménagement paysagers et de gestion durable des activités viticoles.  

  1. les coteaux historiques marnais de Cumières à Mareuil-sur-Aÿ,
  2. les coteaux aubois de la commune des Riceys,
  3. les coteaux axonais des communes d’Azy-sur-Marne et de Bonneil.

Pour en savoir plus, vous pouvez toujours visiter le site web de l'association Paysages du Champagne qui a permis cette inscription en structurant la démarche.

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire:
Code de type