Bertrand Romagnoli lance sa propre bière, la BBR.

Bertrand Romagnoli lance sa propre bière, la BBR.

Voilà 3 ans que Bertrand Romagnoli, est co-propriétaire des Caves Notre Dame. A tout juste 30 ans, c’est un homme dynamique, ambitieux et chaleureux qui parle de son métier avec beaucoup de passion et de fierté. Un métier vers lequel il s’est pourtant tourné un peu par hasard.

Des projets, Bertrand en a encore plein la tête. La preuve, il s’apprête à lancer sa propre bière, la BBR.

Une simple blague

Un projet qui commence par une simple blague, au cours d’une soirée entre amis. Bertrand ne s’en cache pas, il n’est pas un grand amateur de bière au départ. Sa motivation, il la puise dans le fait de « créer quelque chose par lui-même ».

Une aventure amicale

Partir de zéro, cela ne lui fait pas peur car initialement, le vin, il n’y connaissait pas grand-chose non plus ! Le tout c’est « de ne rien lâcher et de savoir s’entourer » selon lui. C’est en partant de ce principe que Bertrand s’est lancé dans l’élaboration de sa recette.

Il est désormais loin le temps où Bertrand, alors apprenti chez celui qui deviendra son associé – Jacques Cairel, apprenait les fiches techniques par cœur pour se forger une connaissance œnologique. Cette fois, c’est pour apprendre les différentes techniques de brassage et reconnaître les différents types de houblon que Bertrand remettra le nez dans les livres.

Au cours d’une soirée, il fait la rencontre de deux jeunes brasseurs - Matthieu Gayet et Thomas Mangenet - à l’origine de la brasserie artisanale « Le Détour ». Cette rencontre sonne comme un déclic pour Bertrand : c’est avec eux qu’il produira sa bière ! Dans cette aventure, il embarquera avec lui deux de ses proches : son beau-frère, Grégory Jullien et Thibault Arnould, un ami.

Une recette pour plaire au plus grand nombre

Au bout de plusieurs heures de travail et quelques conseils de ses partenaires brasseurs, Bertrand arrive à une recette définitive pour sa bière, la BBR. Il a pensé cette recette pour qu’elle plaise au plus grand nombre. La BBR est une bière blonde qu’il décrit comme « équilibrée, assez souple,  fruitée, avec une pointe d’amertume ». La compagne parfaite pour un apéritif entre amis en somme !

Bière Blonde Régionale

Si elle devait au départ s’appeler « la binouse », Bertrand et ses deux acolytes lui préféreront finalement un acronyme de trois lettres chargé de sens pour cette bière languedocienne. BBR que l’on peut en effet traduire par « Bleu, Blanc, Rouge », couleurs que l’on retrouvera sur l’étiquette de chaque bouteille. « Bière, Blonde, Régionale »… C’est en effet le cas de cette bière brassée à Montpellier. Et de façon plus anecdotique, si l’on s’attache uniquement à la phonétique de l’acronyme, on retrouve également le surnom de Bertrand – « Beber » – et aussi le mot « bière ».

Cette bière, on la retrouvera évidemment dans les rayons des Caves Notre Dame. Mais elle sera également disponible à la carte de certains bars et restaurants de la région.

Un projet parmi d’autres

Le projet de la BBR sonne comme une parenthèse « fun » et amicale pour ces trois amis. Malgré tout Bertrand, Grégory et Thibault ont déjà en tête d’étoffer la gamme si la demande est au rendez-vous.

La BBR n’est néanmoins pas le seul projet de Bertrand. Il travaille, en parallèle, à l’ouverture d’une nouvelle cave au nord de Montpellier et examine une opportunité de « corner » au sein des futures Halles du Marché du Lez.

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire:
Code de type