Japon

En quelques années, le Japon est passé du statut de "jeune espoir" à celui de pays producteur de whisky à part entière ; devenant ainsi le quatrième pays à intégrer le cercle très fermé des pays du whisky que constituent l'Irlande, l'Ecosse et les Etats-Unis.

Deux groupes se partagent la scène : le géant Suntory, propriétaire des distilleries YamazakiHakushu et créateur du célèbre blend Hibiki, immortalisé par le film de Sofia Coppola (Lost in Translation), et le groupe Nikka, propriétaire des distilleries Yoichi et Miyagikyo. À la différence des distilleries écossaises, les distilleries japonaises doivent, pour produire leurs blends, être "autosuffisantes". Aucun transfert de stock de whisky ne s'effectue entre les deux groupes. Ainsi, les blends du groupe Nikka, à l'instar des blends du groupe Suntory, sont essentiellement élaborés à partir de whiskies de malt et de whiskies de grain distillés et vieillis par les distilleries appartenant aux groupes respectifs.

Il n'est donc pas rare de voir qu'une distillerie de grain et une distillerie de malt partagent le même site de production. En outre, afin de diversifier leurs sources d'approvisionnements, ces deux groupes ont racheté, à la fin des années 1980 et au début des années 1990, des distilleries écossaises. Mais la part des whiskies de malt écossais entrant dans les blends japonais est de plus en plus infime et généralement réservée au marché local.

Pour en savoir plus sur le whisky japonais : page Wikipedia

Il y a 17 produits.

Résultats 1 - 17 sur 17.
Résultats 1 - 17 sur 17.